« La genèse de l’histoire remonte apparemment à une soirée bien arrosée. De Fixed Up à Asphalt Tuaregs, en passant par Roadrunners et Kitchenmen, François et François n’ont pas fait que démeubler le dernier étage. Ces deux-là ont d’abord noirci une page du Havre. 501 ans après avoir été fondée par le roi de France barbu, la ville portuaire du premier ministre danse aujourd’hui au son de la salamandre de nouveaux François Premiers. “Nutrisco & extinguo” (“Je nourris et j’éteins”) donc, mais c’est loin d’être tout. Au delà de la devise et du blason, le bassiste s’appelle aussi François, et le batteur, Max, tape sur une batterie Premier. Ça ne s’invente pas, donc ça se joue avec le feu. Partenaires en crime de la renaissance, François Pandolfi et François Lebas s’accordent autour d’influences essentiellement australiennes (The Saints, Sunnyboys), avant de revisiter leurs répertoires respectifs et d’en bâtir un ensemble. Oyez oh yeah! François Premiers inscrit un nouveau chapitre au grand livre havrais de vrai, avec des chansons qui se retrouveront un jour classés au patrimoine mondial du rock ’n’ roll bizarre et hérétique, car tel est notre plaisir ». Vincent Hanon

line up