döb se prononce mais döb n’en est pas. döb s’en joue mais döb ne le revendique pas. döb s’en approche et döb s’en écarte. döb, instrumental, improbable, ce sert de trois saxs, d’une batterie, d’une guitare, d’une basse, de sampleurs, de pédales d’effet et de 4 musiciens férus de rock, western, surf et syncopes. döb est döb.
Né vers 2008 au fond d’un jardin de Sanvic, döb expérimente alors un mélange de rock, dub et electro, avec comme fil conducteur, un saxophone… Un peu « […] comme du Morphine qui serait allé soigner sa blancheur sur les plages jamaïcaines […] (DL – Abus Dangereux – 2011) ».
Le groupe évolue et se transforme, troquant les boîtes à rythmes pour une batteur, les syncopes pour des grincements de plus en plus présents, toujours à la recherche d’ambiances figuralistes, telle une bande originale d’un film à imaginer.
Après plusieurs démos (« The Hypnotizer », « Some Sweet Words » et « reservoir döb »), döb prépare un nouvel EP pour 2017.

line up