• Les années 80 ont suivi de près la fin des 70.. Hé ! (pour moi), les meilleures, un nombre de groupes dans cette salle Franklin !
    Que l’on n’oserait même pas l’imaginer aujourd’hui.. Ce que j’ai vécu au Havre, c’est ça, et tout est issu de cette période. Ce qui en a découlé : Fin 70 / Début 80 entre Lipstick et City Kids. J’ai participé à Jay & the way et ensuite à Duchess. La musique que l’on écoutait ne changeait pas. Mais celle qu’écoutaient les autres devenait stérile, froide. Notre force au Havre a toujours été le décalage. Et là encore Le Havre et ses groupes ont marqué les 80’s comme aucune autre contrée n’a pu, n’a su le faire.

    • Thierry Bouder (Jay and the Way / Duchess / …)
  • Les années 80. Ma jeunesse !
    Cela dit, musicalement et malgré l’engouement des gens pour la musique de cette époque, franchement pour ma part, je n’ai jamais aimé.
    J’ai toujours écouté un Rock qui n’était pas de mon temps. L’avantage pour les Scamps, c’est que notre musique, habillement mise en scène était tellement en décalage que ça a crée la réputation de notre groupe.
    « Fun » était le maitre mot !

    • Bruno Peisey (Scamps)